Commerce

Le commerce est une activité économique du secteur tertiaire qui repose sur l'échange et le transport de biens et services entre différentes personnes ou nations. Le terme désigne également le groupe de commerçants d'un pays ou d'une région, ou l'établissement ou le lieu où les produits sont achetés et vendus. Cela se fait dans un espace de foires, d'échantillons et de marchés, dont l'activité tend à exposer le produit fini et à favoriser sa diffusion et sa vente, ce que nous appelons la commercialisation.

Commerce

Qu'est-ce que le commerce

Lorsqu'on parle de ce qu'est un commerce, il fait référence à toute activité impliquant l'échange de biens ou de services par le biais de l' achat et de la vente, où le vendeur et l'acheteur en bénéficient et d'autres éléments intermédiaires impliqués dans le processus interviennent.

Son étymologie vient du latin "commercium", qui signifie "achat et vente de marchandises", alors qu'il dérive du mot "merx" et "mercis" qui signifie "marchandises". Le terme est également utilisé pour désigner tout établissement ou magasin, lieux où sont effectués des actes commerciaux.

Cela a été favorisé par les spécialisations du travail, puisqu'un secteur de l'industrie a besoin d'autres pour fournir et produire, et vice versa; Par conséquent, le commerce a une place si importante pour le moteur économique d'une nation et du monde. Selon chaque région et les ressources dont elle dispose, chaque localité sera renforcée dans un aspect de production spécifique, avec la production duquel elle pourra faire des affaires avec d'autres régions.

Il s'agit d'une entreprise, qui sera celle qui vend la marchandise ou fait la promotion du service, et le consommateur final, qui bénéficiera des avantages de ce qui a été acheté. Le responsable de l'entreprise déterminera les moyens de production, tels que le capital, les ressources humaines, la logistique, les éléments de distribution, entre autres.

Histoire du commerce

Cette activité est aussi vieille que l'humanité, elle est née lorsque certaines personnes ont produit plus que ce dont elles avaient besoin; cependant, ils manquaient d'autres produits de base. Ils sont allés sur les marchés locaux, et là ils ont commencé à échanger leurs surplus avec d'autres personnes; c'est-à-dire pratiquer le troc .

Origine du commerce

Vers la fin de l'âge de pierre, au Néolithique (entre environ 9 000 et 4 000 ans av. J.-C.), le commerce a commencé à être pratiqué de cette manière, lorsque l'agriculture est née pour la subsistance.

L'objectif en était, en principe, de répondre aux besoins élémentaires de l'homme, tels que la nourriture et les vêtements, avec lesquels ils ont concentré leur travail sur leur couverture.

Compte tenu de cela et en raison de la croissance et du développement de la société, en plus des cultures obtenues grâce à l' agriculture, qui sont de plus en plus nombreuses grâce à la technologie, de nouvelles demandes doivent être couvertes, donc avec ces premières étapes, L'origine du commerce que nous connaissons aujourd'hui a été mise en avant.

L'évolution du commerce

L'échange de marchandises s'est perfectionné grâce au développement du transport de marchandises, qui a donné lieu à ce que l'on appelle aujourd'hui les importations et les exportations, qui ont été effectuées par le biais de voyages transatlantiques.

Le troc n'était pas pratique, car plusieurs des marchandises à échanger étaient périssables ou l'une des parties n'était pas intéressée par le bien que l'autre offrait. Compte tenu de cela, ils ont commencé à échanger des objets de valeur, tels que des pierres précieuses.

Plus tard, lorsque l'argent a été créé, le processus est devenu plus facile, car l'échange pourrait être effectué plus équitablement en fonction de la valeur de la marchandise, évitant ainsi que l'une des parties impliquées soit désavantagée par rapport à l'autre. . Les produits qui étaient principalement commercialisés depuis le début de ce phénomène étaient la nourriture et les vêtements, auxquels toute la population avait accès, laissant d'autres types de produits de luxe aux groupes riches et privilégiés.

En plus de celles qui importent, de nombreuses entreprises voient le jour, pour la plupart de petite taille, qui vendent des marchandises dans leurs localités et, plus tard, avec l'arrivée de la révolution industrielle, lorsque la production de masse commence en série, le commerce se renforce. .

Plus tard, avec le phénomène de la mondialisation, le commerce a atteint de nouveaux niveaux, où des zones de libre-échange ont été créées et les coûts de production ont pu être réduits. Internet a fourni les moyens de paiement et d'achat, car grâce au réseau mondial, les biens et services peuvent être achetés en un clic.

Éléments du commerce

Commerce

Dans l'activité commerciale, plusieurs éléments sont impliqués qui rendent ce processus possible: le fabricant, le distributeur et le consommateur. En outre, une loi qui impose ses règles pour la protection de toutes les personnes impliquées.

Le fabricant

Au sein du commerce, c'est l'élément initial, car c'est lui qui est chargé de fabriquer les produits qui seront commercialisés à partir de matières premières. Ceux-ci sont produits en masse pour répondre à la demande auprès d'un vaste univers d'acheteurs.

Dans le produit qu'ils fabriquent, les informations de leur fabricant doivent être placées, comme le lieu et le nom. Ces données sont décrites dans l'emballage du produit, ainsi que les informations sur les normes de qualité et de certification en vertu desquelles elles ont été soumises, dans le but de protéger le consommateur et sa crédibilité auprès du fabricant.

Grâce à l'automatisation des processus d'assemblage, la fabrication est pratique et le temps et les coûts sont réduits dans la production, car les coûts de main-d'œuvre sont réduits, ce qui se traduit par des bénéfices plus élevés et une meilleure qualité des produits.

Le revendeur

Le distributeur est celui qui achète directement auprès du fabricant et peut prendre et distribuer la marchandise produite par le fabricant aux détaillants, qui vendent lesdits produits au consommateur final. Parce qu'il s'agit d'un intermédiaire, les produits achetés par leur intermédiaire auront un supplément sur leur coût d' usine.

Il existe des distributeurs exclusifs d'une marque, selon lesquels ils arrivent avec cette dernière, ce qui les limite à vendre exclusivement à partir de cette usine et à ne pas distribuer des produits similaires de la concurrence. Cependant, cela ne leur donne pas le droit d'utiliser le nom de l'usine dans le cadre de leur commerce, mais ils peuvent offrir des services complémentaires aux acheteurs, tels que le service technique pour les produits commercialisés, la vente de pièces de rechange et d'autres services associés à ce qui est commercialisé.

Il y a des distributeurs qui vendent des produits à grande échelle à d'autres distributeurs et ceux qui vendent exclusivement au grand public. Le distributeur peut jouer un rôle important dans la vente du bien ou du service, car il facilitera sa portée et positionnera le produit dans des points de vente plus rapides à acquérir pour le consommateur final.

L'entreprise doit choisir avec soin ses stratégies de distribution, quel rôle elle y jouera, si elles permettent à d'autres entreprises d'intervenir pour elle (elles doivent donc établir des statuts non modifiables à long terme), ou si elles développeront leur propre réseau .

Le distributeur n'aura de pouvoir de décision que sur le choix de ses fournisseurs, les accords conclus avec eux, les conditions des transactions avec eux et la sélection d'un marché rentable pour la vente des produits à distribuer.

Plus un réseau de distribution est efficace et étendu, plus il sera facile et rapide pour un acheteur d'acquérir le produit et devra voyager moins pour cela, ce qui entraînera un processus de distribution plus coûteux, ce qui augmentera le prix.

Les distributeurs se distinguent par:

  • Agents: ceux qui entretiennent une relation intime avec les fabricants et seront établis par zones.
  • Grossistes: qui achètent des produits directement auprès du fabricant ou des agents et revendent aux détaillants et autres fabricants.
  • Détaillants: ceux qui vendent le produit au consommateur final.

Le consommateur

C'est celui qui demande un bien ou un service à ses fournisseurs en échange d'argent. Le consommateur peut être à la fois une personne physique et une personne morale, et ces produits seront utilisés pour satisfaire un besoin dans leur vie quotidienne ou pour le fonctionnement optimal de leur entreprise.

De la même manière, c'est celui qui consomme ou fait usage des produits qu'ils acquièrent, c'est pourquoi c'est l'objectif du commerce et le maillon final de la chaîne, et c'est vers qui la campagne publicitaire s'adresse lors de la promotion d'un bien.

Le consommateur joue un rôle important dans la chaîne des échanges, car non seulement il se limite à acheter des produits, mais il a également le pouvoir d' influencer les décisions du producteur de modifier les offres et les biens proposés en s'adaptant aux ses besoins.

Les facteurs qui affectent le consommateur sont ses préférences, qui déterminent le type de produits dont il a besoin et la marque qu'il préfère; et votre niveau de revenu ou votre pouvoir d'achat, qui déterminera les options dont vous disposez lorsque vous choisissez sur le vaste marché commercial.

Il est important de préciser que «consommateur» n'est pas synonyme de «client», puisque ce dernier est celui qui acquiert le bien mais pas nécessairement le «consomme». Par exemple: une personne qui achète de la nourriture pour son animal de compagnie .

De plus, la marque connaît mieux son client, car elle établit une relation avec lui; alors que le consommateur est une personne anonyme, qui ne respecte pas nécessairement la fidélité à la marque.

Le droit commercial

La loi sur le commerce extérieur est une loi dont l'objectif est de réglementer le commerce extérieur, de rendre l'économie nationale plus compétitive et intégrée au marché international, d'utiliser efficacement les ressources nationales et de promouvoir le bien-être des Mexicains.

Ce code de commerce est composé d'environ 400 normes et sert à déterminer les lignes directrices sur l'origine d'un produit importé, et doit garantir la conformité avec la fonction de surveillance du commerce extérieur des marchandises et exiger la conformité des entreprises qui importent et exportent avec les règles requises par le marché international.

Il existe des réglementations non tarifaires, elles servent à limiter l'entrée et la sortie de biens spécifiques, à protéger la sécurité de la nation, l'équilibre écologique, la santé publique et l'économie du pays.

Car la régulation du commerce entre les nations est ce qu'on appelle un accord de libre- échange, qui sont des accords bilatéraux pour élargir le marché entre les pays et les continents, ce qui implique un accord sur la réduction des tarifs des deux côtés.

Le commerçant

Commerce

C'est la personne qui exerce un commerce, une activité qui stimule l'économie d'une localité, d'une région ou d'un pays; mais il fait également référence au propriétaire d'un établissement commercial, qui pourrait être indépendant ou être situé dans un centre commercial ou un centre commercial, dont l'activité est exercée de façon régulière ou permanente.

Sa fonction est d' acheter et de vendre des marchandises afin d'en tirer des bénéfices. Pour être considérés comme des commerçants, ils doivent respecter certaines réglementations qui varient en fonction du lieu où ils exercent leurs fonctions.

Ce sont les distributeurs en tant que tels, car ce sont eux qui assurent la médiation entre les fabricants et les acheteurs, font connaître les avantages du produit, importent et exportent les marchandises et sont chargés d'offrir des services après-vente que, souvent, le producteur ne peut pas couvrir. .

Types de marchands

Il existe deux types de marchands:

  • Le commerçant individuel ou le propriétaire d'une entreprise, qui est celui qui effectue le commerce en son propre nom, ou ce qu'on appelle des personnes physiques. Ce type de commerçant doit avoir la capacité juridique d'exercer et de faire du commerce de masse son activité habituelle.
  • Le commerçant collectif est celui qui est associé à une ou plusieurs personnes dans le cadre d'un contrat, dans lequel ils mettent en commun des actifs ou des activités pour former une société marchande dont les deux en tireront les bénéfices. Ce type de société est constitué au moyen d'un document, qui donnera naissance à une personne morale.

Types de commerce

Selon l'étendue des entreprises, il existe plusieurs types de commerce:

Commerce de gros

Ce type de commerce consiste à acheter auprès de fabricants ou d'agents et à les revendre à d'autres distributeurs ou à des personnes qui achètent en quantité. Votre client sera le commerçant avec un magasin plus petit, également appelé détaillants.

Les articles sont vendus en vrac par le grossiste en paquets ou en boîtes, et les prix unitaires sont généralement moins chers que chez les détaillants. De plus, ils sont généralement gérés avec des portefeuilles de clients, qui seront d'autres distributeurs à plus petite échelle, bien qu'il puisse arriver que certaines ventes directes soient générées aux utilisateurs finaux.

Certains grossistes peuvent avoir le pouvoir de classer et d'emballer des produits avant la distribution, comme dans le cas des grossistes en légumes, ou de certains produits génériques, auquel cas le grossiste peut imprimer sa propre marque.

Commerce de détail

Le détaillant se caractérise par la vente d'articles de vente au détail aux clients finaux, en achetant ses marchandises auprès de grossistes, auprès desquels il achète en volume. Ce sera le client qui paiera les taxes qui s'ajoutent à la valeur totale du produit.

Ce type de commerce, comme le commerce de gros, fait partie de ce que l'on appelle le commerce intérieur, car il s'effectue sur le même territoire national.

Commerce électronique

Commerce

Il s'agit d' acheter et de vendre des articles via des appareils électroniques et des réseaux de communication de masse. Le principal outil utilisé dans ce type de commerce est Internet. Le commerce électronique, comme ce type de commerce est également connu, peut être soit une option de vente d'une entreprise physique, soit la seule option de vente pour des entreprises ou des plates-formes virtuelles, où des millions d'utilisateurs peuvent acheter et vendre librement, comme MercadoLibre ou eBay.

Cependant, ce système ne signifiait qu'une expansion, car le commerce électronique a vraiment commencé dans les années 70, lorsque l'invention d'un moyen polyvalent de transfert d'argent a émergé. Il existe plusieurs types de commerce électronique, parmi lesquels on peut distinguer:

  • Consommateur professionnel, c'est-à-dire lorsqu'une personne publique normale dans un forum ou une plate-forme a besoin d'un produit, afin que divers fournisseurs puissent offrir leur marchandise en fonction des besoins de la personne qui a publié.
  • Entreprise à consommateur, où les entreprises, physiques ou virtuelles, proposeront leurs produits et services aux consommateurs ou aux clients finaux via un site Web .
  • Commerce mobile, où la personne acquiert le bien ou le service sur Internet via son téléphone portable.
  • Business to business, lorsque l'achat et la vente de l'article ont lieu entre deux personnes ou plus, traitant presque toujours des produits nécessaires à l'élaboration d'autres types de marchandises et à leur vente ultérieure.
  • De consommateur à consommateur, dans lequel n'importe qui peut vendre et acheter librement auprès d'un autre utilisateur, comme une vente de garage, mais numérique.

Selon le type de transport

Selon leurs moyens de transport, quatre types peuvent être distingués:

1. Transport maritime ou fluvial: C'est le type de commerce qui est envoyé par conteneurs par bateau à travers les océans ou les grands fleuves. Il s'agit d'un type de transport largement utilisé, en particulier pour le commerce extérieur et les longues distances, comme d'un continent à l'autre en raison de la grande quantité de marchandises qui peuvent être expédiées. Il couvre environ 80% du commerce international.

En plus du trafic maritime longue distance, ce type de transport comprend le cabotage maritime intérieur, qui offre un service entre les ports d'un même pays et le «transport maritime à courte distance» ou le trafic maritime à courte distance.

2. Transport terrestre: Aussi appelé «intérieur», il s'agit de celui effectué avec des livraisons de produits transportés par voie terrestre, et peut être effectué en tant que commerce intérieur sur le territoire national, ainsi qu'en dehors des frontières.

Les livraisons peuvent être effectuées sur le même territoire national, ainsi que la livraison internationale par route via des camions; De même, la livraison internationale par chemin de fer présente des avantages, car le taux d'accidents par cette route est faible et son coût est inférieur à celui des autres moyens de transport.

3. Transport aérien: il s'effectue en transportant toutes les marchandises par avion, soit d'une ville à une autre, soit d'un pays à l'autre. Son avantage sur les autres moyens de transport est la rapidité de livraison qu'il permet. Il est généralement utilisé pour la livraison de denrées périssables et de marchandises de grande valeur, bien qu'il s'agisse d'un moyen de transport coûteux par rapport au poids.

4. Transport multimodal: c'est celui qui relie les trois types de transport ci-dessus ou deux d'entre eux.

Commerce national

Le commerce national ou intérieur est l' échange de produits à l'intérieur d'un pays, il peut être local et régional. Il est organisé de deux manières: le commerce de gros ou de gros, consiste en un processus commercial entre producteurs et commerçants qui achètent de grandes quantités; et le commerce de détail ou de détail est établi entre les détaillants et les consommateurs qui achètent des produits en petites quantités. Ce type de commerce sera réglementé selon les réglementations du pays où il est effectué, ce qui en fera un commerce formel.

Commerce international

Commerce

s le type de commerce international de biens et de services qui comprend tous les achats et ventes effectués par un pays avec le reste du monde . Il est classé comme: commerce d'exportation (vente de produits qu'un pays fait à un autre pays) et commerce d'importation (achat de produits qu'un pays fait à un autre pays).

Ce type de commerce donne aux pays la possibilité de gagner de la place sur le marché en termes de spécialisation dans un ou plusieurs domaines, afin qu'ils puissent être reconnus dans le monde entier.

Pour lui donner un cadre juridique, il existe des organisations internationales qui fixent des lignes directrices pour contrôler et conclure des accords entre les nations qui font partie des pactes qui seront signés entre tous les participants, afin de réduire les coûts d'échange de marchandises.

Ils seront également en mesure de concevoir des stratégies en cas de récessions et d'états de pression dans lesquels l'économie peut être directement affectée par un agent extérieur tel qu'une guerre ou une catastrophe naturelle.

Recommandé

préparation
2020
Client
2020
Grant
2020