Surréalisme

Le surréalisme est un mouvement qui a vu le jour dans la première moitié du 20e siècle, notamment au cours de l'année 1920, en France, à partir du courant dadaïste. Il vient du terme français «surréalisme», dont le sens est «au-dessus de la réalité»; il a été inventé par Guillaume Apollinaire, en 1917, lors de l'écriture de la préface de l' ouvrage Parade. De grandes figures comme le marquis de Sade, Charles Fourier et Héraclite auraient été les premiers hommes à générer un peu d'inspiration chez le précurseur du surréalisme André Breton. Ce mouvement apparaît en pleine révolution sociale, politique et économique, donc le contraste entre les œuvres conçues sous ce concept et la réalité en développement est remarquable.

Surréalisme

En 1916, André Breton a échangé des idées avec Tristan Tzara, le précurseur du mouvement Dada, qui a bénéficié à la fois pour le développement de leurs tendances artistiques. En 1924, Breton, avec Soupault, est en charge de la rédaction du premier Manifeste surréaliste, dans lequel il définit enfin, d'un point de vue objectif, ce qu'est réellement le surréalisme. En 1928, il était chargé de faire comprendre que la pensée surréaliste était étrangère à la raison, c'était le lien entre l'inconscient, désireux de communiquer à travers l'art, et le monde extérieur; selon ses propres mots: "c'est une dictée de l'esprit."

En 1929, le deuxième Manifeste surréaliste apparaît et, dans celui-ci, Breton condamne les artistes Masson et Francis Picabia, pour ne pas soutenir le communisme; en 1936, il expulsa Salvador Dalí et Paul Éluard de l'organisation, pour être resté neutre face au virage politique du surréalisme. Le surréalisme a décliné vers 1940 et la plupart des artistes ont déménagé aux États-Unis, où le PopArt et l'expressionnisme abstrait sont nés d'eux.

Recommandé

Engagement
2020
Schéma
2020
Apprentissage mécanique
2020